Saviez-vous que …

... l'entreprise Loesch exporte environ 85% des produits qu'elle fabrique ?

 

... Un produit conditionné par nos soins se trouve dans presque tous les rayons de confiserie du monde ?

 

... la solution système de conditionnement qui a parcouru la plus longue distance pour atteindre sa destination est située à Wellington, en Nouvelle-Zélande ?

 

...  la production quotidienne d'une seule de nos machines GW suffit à fournir des chewing-gums à presque tous les habitants de Berlin pendant une journée ?

 

... placés bout à bout, les sticks de chewing-gum conditionnés sur l'une de nos machines GW feraient le tour du monde ?

L'histoire de Loesch

3 février 1919

3 février 1919

L'entreprise Spezialmaschinen Max Loesch est fondée par l'homme d'affaires Johann Franz Max Loesch et quatre techniciens à Zschieren, Dresde. L'entreprise commence avec la construction de machines d'emballage et de conditionnement automatisées pour le secteur du chocolat. Son activité est principalement axée sur le commerce d'exportation avec l'Angleterre.

Années 1920

Années 1920

Loesch collabore avec de nombreuses entreprises associées tout au long des années 1920. La construction de lignes combinées de moulage et de conditionnement de barres permet à l'entreprise de se développer rapidement et Loesch devient une institution sur le marché du conditionnement.

1923

1923

Loesch livre sa 100e machine de conditionnement de blocs.

1926

1926

Loesch lance une machine de filage entièrement automatisée avec un équipement de remplissage et de recouvrement pour la fabrication de chocolats fourrés et de blocs de chocolat.

1933

1933

marque l'année de lancement de la machine de conditionnement LU3 pour les blocs de chocolat. Cette machine de conditionnement à usage universel est capable de réaliser une cinquantaine de variantes de conditionnement pour différents secteurs et comporte un arbre vertical. Ce principe sera fondamentalement conservé et, sous une forme modifiée, est toujours utilisé dans de nombreuses machines modernes.

1939

1939

L'entreprise emploie alors 400 personnes. Et la machine de conditionnement LU4 pour le conditionnement étanche à l'air de blocs de chocolat est lancée.

1939–1945

Pendant la seconde guerre mondiale, entre 1939 et 1945, l'entreprise produit principalement des appareils et des jauges pour les avions et les radiogoniomètres. Aux premières heures du 14 février 1945, les deux usines de l'entreprise sont détruites et huit employés perdent la vie. Aussitôt après la capitulation de l'Allemagne, 50 employés commencent à reconstruire l'entreprise.

1949

1949

Au lendemain de la guerre et de l'expropriation de l'entreprise, les anciens employés Erhardt Walther* et Erich Adler rétablissent l'entreprise à Forchheim / Haute-Franconie. Dans les locaux du fabricant de chocolat et de pralinés Piasten, qui est toujours en activité à Forchheim aujourd'hui, dix employés parviennent à remettre sur pied l'entreprise. Leurs seules ressources sont leur confiance en eux, l'expérience acquise à Dresde et le savoir-faire technique.

* L'ingénieur concepteur Erhardt Walther a déposé plus de 300 brevets et a inventé la languette à tirer.

1969

1969

En raison de la croissance de la demande mondiale en matière de machines de conditionnement, un nouveau bâtiment de production est construit à Forchheim. En 1970, l'entreprise occupe la nouvelle usine, plus grande, d'une superficie totale de 32 000 m² et 10 000 m² de surface d'atelier. L'entreprise est presque entièrement intégrée verticalement. Avec les nouveaux bâtiments de la Willy Brandt Allee, Loesch possède non seulement l'usine la plus moderne de la région, mais aussi le processus de production le plus innovant dans le secteur de la construction de machines de conditionnement.

1969

1969

voit le lancement de la machine de conditionnement de chewing-gums LOGIMP/LOGAMAT. Ce type de machine a fait l'objet d'un développement avancé continu et est souvent à la base de la production moderne de chewing-gums d'aujourd'hui.

1970

1970

L'entreprise compte à nouveau près de 250 employés et le taux d'exportation de machines est de 80%. En 1974, la gamme de produits est élargie et accueille des machines et des systèmes d'assemblage automatisés pour le secteur du mobilier. 

1982

1982

Le 1er octobre 1982, Piepenbrock Verpackungstechnik fait l'acquisition de Maschinenfabrik Loesch GmbH qui est en situation d'insolvabilité. Pour la première fois, Loesch opère sous les couleurs qu'on lui connaît aujourd'hui. Après une année d'incertitude, Hartwig Piepenbrock (*1937 †2013) peut prendre le contrôle de Loesch alors sous tutelle administrative. Il intègre l'entreprise dans Piepenbrock Verpackungstechnik, un consortium composé de différents fabricants de machines de conditionnement. Afin de restructurer Loesch pour l'avenir, le site d'Altendorf en Haute-Franconie est choisi pour abriter un nouveau bâtiment de production conforme aux normes industrielles modernes.

1983

1983

Après une phase de construction qui n'a duré que six mois, incluant l'aménagement d'un nouveau parc industriel, la production débute à Altendorf avec 48 employés qui ont pu être repris à Forchheim. L'entreprise se concentre exclusivement sur ses premières compétences centrales : les machines de conditionnement de chocolats et de chewing-gums.

1992

1992

Le marché du chewing-gum est en plein essor dans les années 1990. Heinz-Peter Hammacher, ancien PDG qui était encore à la tête de l'ingénierie de conception, est fier de ses machines très performantes.

1997

1997

Olaf Piepenbrock reprend la direction de Piepenbrock Verpackungstechnik et est encore aujourd'hui encore à la tête de Loesch en tant qu'associé directeur.

1999

1999

Lancement de la machine individuelle haute performance pour le chewing-gum : GW01. Dans cette configuration, avec une cadence de 2300 unités par minute, elle est l'une des machines d'empapillotage les plus rapides du monde.

2002

2002

Exposition impressionnante au salon interpack. LoeschPack revient avec son ancien nom, un nouveau logo d'entreprise et une direction motivée. De gauche à droite : Hartwig Piepenbrock (*1937 †2013), Olaf Piepenbrock, Heinz-Peter Hammacher.

Depuis les années 1990

Depuis les années 1990, l'entreprise Loesch a quitté son statut de fabricant de machines individuelles pour devenir un fournisseur de systèmes de conditionnement complets. Les clients du monde entier savent qu'ils sont entre de bonnes mains avec LoeschPack lorsqu'ils ont besoin de solutions et de services de conditionnement spéciaux.

2003

2003

Enveloppeuse-plieuse haute performance LRM pour produits chocolatés, 450 articles/min pour 1 et 2 enveloppeuses. Lancement d'enveloppeuses-plieuses LHW pour les dragées de chewing-gum enrobées. Conditionnement de 400 sticks/min.

2005

2005

Extension successive des bâtiments de production, d'assemblage, de bureaux et de formation. Au cours des 35 dernières années, le site d'Altendorf a continué à se développer pour répondre aux exigences d'un site de production moderne.

2007

2007

Construction d'un nouveau bâtiment de bureaux, extension de l'atelier de montage et des bureaux.

2009

2009

Introduction sur le marché de la nouvelle encartonneuse de présentoirs LRK (conception modulaire).

2010

2010

Introduction sur le marché du nouveau système de chargement de plateaux et barquettes à grande cadence LOKEM-S. Capacité, 2000 articles/min, par machine. Introduction sur le marché de la nouvelle génération du système de mise en tampon pater noster.

2015

2015

Le Deutsches Verpackungsinstitut (DVI) décerne le prix allemand du conditionnement 2015 à la LRM-DUO de LoeschPack. La LRM-DUO combine les propriétés d'une encartonneuse et d'une machine de conditionnement sous cellophane sur une plateforme compacte et très performante. Résultat : une solution peu encombrante qui permet d'atteindre une efficacité maximale avec un faible besoin en personnel d'exploitation.

2016

2016

Création de la filiale LoeschPack DDC Switzerland AG, un centre de compétence pour la conception, le développement et la construction basé à Coblence, en Suisse.

2017

2017

Tous les trois ans, le salon interpack invite le Who's Who du secteur du conditionnement à Düsseldorf. Exposant depuis le début, Loesch présente les points forts du marché des machines de conditionnement haut de gamme en tandem avec Hastamat, son entreprise sœur.

2019

2019

Innovation fondée sur la tradition – Loesch fête son 100e anniversaire. L'entreprise ose se tourner vers l'avenir – sans oublier son passé et sa tradition d'entreprise.